Médiathèque (v1 sauvergarde initiale)

💡 le site internet de la médiathèque

Une bibliothèque au cœur de la ville et ancrée dans son territoire :

Une bibliothèque située en plein cœur de Bouloire, près des commerces

Un lieu de vie et d’échange pour tous les Biluriens : 

Tous les publics se croisent au quotidien : avant ou après les courses, sur le chemin de l’école, de l’école de musique, en attendant les enfants qui en sortent…

Une bibliothèque en partenariat avec de nombreux acteurs locaux :

– CCAS, consultation PMI, RAM, école, collège, service jeunesse, publics de l’école de musique, ESAT de Pescheray, foyer logement… 

– Et aussi, Sarthe Lecture (Bibliothèque départementale), librairies du Mans

Une bibliothèque active qui propose de nombreuses animations :

Des animations tout public pour tous les âges (Bébés lecteurs, goûters contés, pauses jeux, café lecture)

Des actions ciblées vers des publics qui ne peuvent pas se déplacer : lectures au foyer soleil 

Des accueils de toutes les classes de Bouloire 

Des temps forts avec le Théâtre pour faire vivre le centre culturel sur des thématiques particulières (ex : la danse en 2019, l’écologie en 2020) 

Une bibliothèque au service de la population : une offre culturelle de qualité

Des collections riches et d’une grande diversité :
Des nouveautés deux fois par an, du manga (attire les ados), de la BD, des romans policiers (gros succès !), de la science-fiction, des livres “Faciles à lire”, des ouvrages en gros caractères (très empruntés), un fonds théâtre, mais aussi de la musique (en version numérique sur la Médiabox et des CD) et des magazines.

Également des liseuses et tablettes prêtées par Sarthe Lecture.

De nouvelles idées, dans l’air du temps : grainothèque (une quinzaine de jardiniers Biluriens fans), un hôtel à insectes construit par l’ESAT et installé avec l’école… 

Des services gratuits (PC, internet, photocopies, impressions) 

En chiffres :

    • Ouvert 4 jours par semaine
    • 14 000 documents (dont 3000 de Sarthe Lecture)
    • 750 inscrits
    • En moyenne 500 prêts par semaine